Unité sémiotique de la qaṣīda à répons chez Yūsuf al-Manyalāwī

Nidaa Abou Mrad 1
1 Université Antonine
Université Antonine
Résumé : Cet article propose une étude sémiotique de la modalité de la qaṣīda muwaqqa'a 'alā al-waḥda, importante forme vocale arabe apparue à la fin du XIXe s. en Égypte, et pérennisée notamment grâce aux 78 tours enregistrés par le cheikh Yūsuf al-Manyalāwī (vers 1847-1911). Cette forme hybride fait alterner la cantillation improvisée (et métriquement mesurée binaire) des vers avec un répons au texte polysémique (mystique vs profane), dit des censeurs. Par-delà sa fonction d'interface (prélude/interlude instrumental/postlude), celui-ci constitue un modèle saillant pour la musicalisation d'une qaṣīda. Cette hypothèse assigne au mode d'articulation mélodique de ce répons et à son schème cadentiel le rôle de référentiel unitaire pour la distinction des traits pertinents des formules cantillatoires et de repère modal unifiant pour la significativité intrinsèque de l'énonciation musicale de la qaṣīda.
Type de document :
Article dans une revue
Revue des Traditions Musicales des Mondes Arabe et Méditerranéen, Editions de l'Université Antonine, 2011, pp.53-74
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-confremo.archives-ouvertes.fr/hal-00934884
Contributeur : Nidaa Abou Mrad <>
Soumis le : mercredi 22 janvier 2014 - 16:54:30
Dernière modification le : mardi 3 février 2015 - 16:07:23
Document(s) archivé(s) le : mercredi 23 avril 2014 - 12:05:40

Fichier

RTMMAM_5_-_07_Nidaa_Abou_Mrad....
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00934884, version 1

Collections

Citation

Nidaa Abou Mrad. Unité sémiotique de la qaṣīda à répons chez Yūsuf al-Manyalāwī. Revue des Traditions Musicales des Mondes Arabe et Méditerranéen, Editions de l'Université Antonine, 2011, pp.53-74. 〈hal-00934884〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

241

Téléchargements de fichiers

534